Accueil

Exposition DERAIN, 1914-1914 la décennie radicale

affiche expo Derain

Du 4 octobre 2017 au 29 janvier 2018 le Centre Pompidou  une porte un regard neuf sur l’œuvre d'un artiste majeur du XXe siècle, André Derain.

L'exposition retrace les étapes du parcours « avant-guerre » de ce dernier, période durant laquelle il participe aux mouvements d’avant-garde les plus radicaux.
L’exposition présente environ 70 peintures ainsi qu’un ensemble important d’œuvres sur papier – aquarelles, dessins, carnets de croquis, gravures -, des sculptures, une cinquantaine de photographies, des sculptures maories et africaines, et enfin des céramiques, dans un parcours chronologique.

Il a peint, expérimenté, innové, entraînant avec lui d'autres jeunes artistes, dont des futurs monstres : Matisse,  Picasso, Apollinaire…

Avec Matisse, à Collioure, il ­découvre Gauguin et se libère d'un style encore néo-impressionniste. Ensemble, ils inventent le fauvisme, un nom donné en 1905 par un critique d'art à un mouvement jugé scandaleux, dont les couleurs vous mordent toujours l'âme. Plusieurs œuvres peintes dans la lumière méditerranéenne sont présentées.

Voici un document présentant la plupart des photos de cette exposition.

 Cliquez sur l'image pour visualiser ce document.

Exposition RUBENS, portraits princiers

affiche Rubens portraits

 Au musée du Luxembourg se déroule du 4 Octobre 2017 au 14 janvier 2018 une  exposition "princière". Autour des portraits de Philippe IV, Louis XIII ou encore Marie de Médicis réalisés par Rubens et par quelques célèbres contemporains (Pourbus, Champaigne, Velázquez, Van Dyck…), l’exposition plonge le visiteur dans une ambiance palatiale au cœur des intrigues diplomatiques du XVIIe siècle.

Peindre le portrait d’un souverain est la commande la plus prestigieuse que peut recevoir un peintre à l’époque, cet exercice doit notamment permettre de flatter la sensibilité du modèle

Read more at: http://be.france.fr/fr/agenda/rubens-portraits-princiers-musee-luxembourg-paris

Peindre le portrait d’un souverain est la commande la plus prestigieuse que peut recevoir un peintre à l’époque, cet exercice doit notamment permettre de flatter la sensibilité du modèle

Read more at: http://be.france.fr/fr/agenda/rubens-portraits-princiers-musee-luxembourg-paris

Rubens fut, sans doute un peu l'un des plus grands portraitistes de cour. S’il se voulait d’abord peintre des grands sujets historiques, il excella pourtant dans le domaine du portrait d’apparat, visitant les plus brillantes cours d’Europe. Prisé pour son érudition et sa conversation, il joua aussi un rôle diplomatique important.

Un grand focus est donné sur Marie de Medicis, dont une salle lui est consacrée. Rubens a pu immortaliser Marie de Medicis lors de commandes fastes, dont un ensemble monumental de 20 allégories différentes qui retrouvent leur galerie d'origine, eux réalisés pour orner le Palais du Luxembourg imaginé pour Marie de Médicis à Paris

Voici un document présentant quelques photos de cette exposition.

 Cliquez sur l'image pour visualiser ce document.

Exposition L'art du pastel, de Degas à Redon

Expo L'art du pastel 

Du 15 septembre 2017 au 8 avril 2018 le Musée du Petit Palais propose pour la première fois parmi une collection riche de plus de 200 pastels, une sélection de près de 150 d’entre eux offrant un panorama exhaustif des principaux courants artistiques de la seconde moitié du XIXe siècle, de l’Impressionnisme au Symbolisme.

Ces œuvres, très fragiles, sont présentées pour la plupart de manière inédite: elles sont montrées de manière exceptionnelle pendant 6 mois avant de retourner en réserve. Cet événement permet d’initier les visiteurs à la question de la conservation des œuvres sur papier, particulièrement sensibles aux effets de la lumière et qui ne peuvent donc être exposées de façon permanente.

De Berthe Morisot à Auguste Renoir, de Paul Gauguin à Edgar Degas, en passant par les artistes symbolistes Émile-René Ménard ou Odilon Redon, ou encore un habile James Tissot, voilà bien contées les riches heures d'un art qui sut séduire la fine fleur des artistes...

Allez voir absolument cette exposition exceptionnelle, vous en reviendrez enchanté comme je le fus par la qualité de toutes ces oeuvres présentées et qu'on ne voit jamais.

Voici un document présentant la photo de la plus grande partie des oeuvres de cette exposition.

 Cliquez sur l'image pour visualiser ce document.

affiche expo HansenL'exposition Le jardin secret des Hansen (la collection Ordrupgaard)

 

Comme au Musée Jacquemart-André, la collection d’Ordrupgaard est constituée par un couple féru d’art, les danois Wilhelm (1868 – 1936) et Henny (1870 – 1951) Hansen. Homme d’affaires passionné d’art, esprit indépendant et visionnaire, Wilhelm Hansen assemble en seulement deux ans entre 1916 et 1918 une collection unique en Europe d’œuvres représentatives de l’impressionnisme et du post-impressionnisme de la seconde moitié du XIXe et du début du XXe siècle. Une sélection de plus de 40 tableaux est présentée pour la première fois à Paris, au Musée Jacquemart-André.

De Corot à Cézanne et Matisse, en passant par les paysages changeants de Monet, Pissarro, Sisley et les doux portraits de Renoir, Morisot ou Gonzalès, l’exposition permettra de découvrir des trésors peu connus en France. Seront également mis à l’honneur des artistes aussi emblématiques que Degas, Manet ou Courbet, avant un final consacré à l’art vibrant et sensuel de Gauguin.

Exposition Monet collectionneur

Expo Monet collectionneur 

Du 14 septembre 2017 au 14 janvier 2018 le Musée Marmottan Monet propose une exposition dont le but est de tenter de reconstituer la collection personnelle du chef de file de l’impressionnisme, en partie dispersée à sa mort et tombée depuis dans l’oubli.

Cette collection personnelle, Claude Monet l’a conçue avec une immense attention, sélectionnant chaque œuvre, prenant soin des tableaux offerts par ses amis artistes ou achetés par ses soins. Il n’hésita pas notamment à débourser d’importantes sommes pour acquérir des œuvres majeures de Renoir ou de Cézanne

« Vous vous étonnez de ne voir chez moi que ma peinture et mes estampes japonaises ? Et pourtant, j’ai aussi ma collection. […] Seulement, je suis égoïste. Ma collection est pour moi… et pour quelques amis. […] Venez la voir ». Cette citation, ressemblant fortement à une invitation, on la doit donc à Claude Monet qui avait bien sa collection privée qu’il ne montrait qu’à certains "chanceux".

Ce travail de longue haleine approfondi de reconstitution, proposé par les deux commissaires de l’exposition, Marianne Mathieu et Dominique Lobstein nous permet aussi de voir sous un autre jour l’artiste Monet et l’histoire de ces acquisitions qui en disent long sur le personnage. Au total, une centaine d’œuvres venant des quatre coins du monde.

Voici un document présentant la photo de la plus grande partie des oeuvres de cette exposition.

 Cliquez sur l'image pour visualiser ce document.

Joomla Template: by JoomlaShack