Exposition Frida KAHLO -au-delà des apparences-

affiche expo Frida Kahlo

"Le Palais Galliera nous invite du 15 septembre 2022 au 5 mars 2023 à pénétrer dans l’intimité d’une légende, à pousser les portes de l’antichambre de la création pour percer les mystères d’une artiste insondable, hantée par son propre reflet. Frida Kahlo fait partie de ces rares personnages à avoir autant marqué les mémoires par leur simple apparence. De grands yeux noirs, des sourcils épais, un visage fier, les cheveux tirés en arrière et une couronne de fleurs. Grâce à ses nombreux autoportraits, l’artiste a laissé une empreinte indélébile dans l’Histoire de l’art, figeant pour l’éternité les traits d’une personnalité rebelle, libre et révoltée

Mais au-delà de son visage, Frida Kahlo a aussi imposé un style, une silhouette savamment étudiée pour cacher les séquelles dues à un terrible accident de bus survenu à l’âge de 18 ans, écrivant ainsi son propre manifeste, et faisant d’elle-même une véritable œuvre d’art.

Le parcours de l'exposition brosse le portrait d’une femme révolutionnaire qui sut s’élever toute seule au rang d’icône, engagée pour la cause féministe, assumant son rapport au handicap, glorifiant son identité mexicaine, à travers ses costumes, ses robes traditionnelles, ses colliers précolombiens ou ses corsets et prothèses peints à la main. Des pièces rares et précieuses qui nous offrent un éclairage nouveau sur une âme blessée qui cachait la malformation de sa jambe droite sous de longues jupes mais qui osait montrer en peinture ses cicatrices les plus profondes.

L’exposition dans une autre parie nous révèle des créations très récentes haute-couture impressionnantes, inspirées de la vie et de l’œuvre de cette femme hors-norme, signées des plus grands couturiers, qui réinterprètent dans leurs créations cette silhouette féminine hybride."

   Cliquez sur l'image pour voir cette très belle exposition

Exposition Gérard GAROUSTE

affiche expo Gérard Garouste

Il est l’un des artistes contemporains français les plus célèbres au monde, et sans doute aussi l’un des plus populaires.

Ce trublion de l'art qu'est Gérard Garouste est mis à l'honneur au Centre Pompidou du 7 septembre 2022 au 22 janvier 2023 pour une rétrospective magistrale, exposition-événement, la plus grande jamais consacrée au peintre ces dernières années.

La découverte d’un grand récit poétique, La Divine Comédie de Dante, vient après le milieu des années 1980, donner naissance à un nouveau corpus, aux motifs en délitement et aux couleurs grinçantes. Le peintre se livre à une exploration picturale en osmose avec le célèbre texte. Pour l'auteur c'est aussi une introduction aux différents niveaux de lecture biblique. Cette initiation prendra toute sa dimension à travers l’étude du Talmud et du Midrach, à laquelle se consacre l’artiste, et qui devient sous-jacente à ses travaux artistiques à partir du milieu des années 1990, pour innerver ouvertement toute sa peinture dès les années 2000. Féru d’hébreu, il se passionne toujours davantage jusqu’à en faire une constante de son œuvre. La question de l’interprétation des textes, lui offre une multiplicité de lectures,  et trouve un écho direct dans la proposition des sujets par le peintre, empruntés à la Bible ou aux œuvres littéraires d’écrivains.

Mais finalement, ce qui marque ici, au-delà de la signification des peintures, c’est cette capacité incroyable à puiser dans des imageries grinçantes, légendes et autres fables pour inventer un monde nouveau, faisant du spectateur le complice d’une vaste descente aux enfers au cœur d’un imaginaire mêlant cruellement le rêve au cauchemar. 


   Cliquez sur l'image pour voir cette peinture des plus figuratives

Exposition Hyperréalisme -ceci n'est pas un corps-

 

affiche expo Hyperrealisme

Au fil d’une exposition fascinante, le musée Maillol à Paris propose du 8 septembre 2022 au 5 mars 2023, une plongée dans l’univers de l’hyperréalisme, en une quarantaine de sculptures des années 1960 à aujourd’hui.

Le titre "ceci n’est pas un corps », fait référence à la célèbre œuvre de René Magritte « Ceci n’est pas une pipe »,

Qu’elles soient en silicone, en résine, en bronze, en plâtre, en marbre ou en latex, nues ou vêtues, modelées ou réalisées d’après moulage, les figures que vous croiserez dans la pénombre des salles de l’exposition sont plus vraies que nature. Au-delà du caractère ludique de certaines œuvres se dessine en filigrane une réflexion plus profonde sur notre rapport au corps et ses modes de représentation.

Apparu dans les années 1960 aux Etats-Unis, l’hyperréalisme est aujourd’hui répandu à travers le monde. Les origines variées des artistes qui participent à l’exposition soulignent le caractère international du mouvement, dont les ramifications perdurent à travers le monde jusqu’à aujourd'hui.

  Cliquez sur l'imagepour voir cette exposition surprenante

Exposition MUNCH -un poème de vie d'amour et de mort-

affiche expo Munch

Le musée d’Orsay propose du 20 septembre 2022 au 27 janvier 2023 de redécouvrir l’œuvre du peintre norvégien Edvard Munch, en montrant toute l’originalité de son art qui mêle symbolisme, primitivisme et expressionnisme.

"Longtemps réduit à son célèbre Cri , Edvard Munch (1863-1944) est pourtant un peintre accompli qui a exprimé partout dans son œuvre les angoisses de l’homme avec inventivité et renouvellement. C’est en tout cas ce que montre cette exposition, qui lui réserve une grande rétrospective, organisée en collaboration avec le musée Munch d’Oslo. « Edvard Munch. Un poème de vie, d’amour et de mort » dévoile un artiste-interprète de la mélanolie et de la crise existentielle de l’homme.

L’exposition brosse le portrait d’un peintre résolument moderne, tout en réévaluant l’historiographie traditionnelle qui oppose le symbolisme fin de siècle de l’artiste à son expressionnisme du début du XXe siècle. Elle propose une vision globale de la vie et de l’œuvre de l’artiste, en mettant en avant sa cohérence. Plutôt que d’opter pour une approche chronologique, le parcours se construit sur le principe du cycle, une notion chère à l’artiste et nécessaire à la compréhension globale de sa peinture."

   Cliquez sur l'imagepour voir cette belle exposition redécouvrant cet artiste

Exposition Chagall, Lissitzki, Malevitch

affiche expo Chagall, Lissitzky,Malevitch 

Le Centre Pompidou présente du 28 mars 2018 au 16 juillet 2018 à l'avant garde russe de 1918 à 1922 à travers trois de ses figures emblématiques : Marc Chagall, El Lissitzky, Kasimir Malévitch.

À travers un ensemble inédit de deux cent cinquante œuvres et documents, cette manifestation éclaire pour la première fois les années post-révolutionnaires où, loin des métropoles russes, l’histoire de l’art s’écrit à Vitebsk. L’exposition présentera également l’œuvre des étudiants de cette école.

Au sein de cette école, gérée d’abord par Chagall, une sorte de laboratoire de création artistique se forme. Par la suite Malévitch, qui était devenu comme une sorte de leader pour la jeunesse artistique, prend la place de Chagall en tant que gérant de l’École artistique de Vitebsk et la rebaptise selon ses idéaux en Académie Suprématiste.

  Cliquez sur l'image pour visualiser ce qui a eu lieu au sein de cette époque post-révolutionnaire.

H.B.D.D (Ha Ba Dis Donc)

dernière mise à jour : 08/01/2023

Les images sur la page d'accueil ne sont qu'un reflet de quelques souvenirs d'artistes, de pays et autres que j'ai appréciés.

JSN Tendo 2 is designed by JoomlaShine.com | powered by JSN Sun Framework