Exposition Sur les routes de Samarcande

affiche expo Sur les routes de Samarcande.jpg

 

L’exposition « Sur les routes de Samarcande. Merveilles de soie et d’or » a lieu du 23 novembre 2022 au 4 juin 2023 à l'Institut du Monde Arabe (IMA). Il s’agit d’une exposition qui, pour la première fois, présente le patrimoine et les savoir-faire ancestraux d’Ouzbékistan hors des musées du pays.

L’exposition est une porte ouverte à la découverte de la civilisation ouzbèque, carrefour des civilisations entre les peuples des steppes, de l’Inde, de la Perse, de la Chine et du monde arabo-musulman. République devenue indépendante en 1991, après la chute de l’URSS, l’Ouzbékistan est l’héritier de cultures et de traditions ancestrales.

Au total, 300 pièces sont présentées aux visiteurs - dont une série d'œuvres exposées pour la toute première fois hors des musées nationaux - allant des somptueux chapans (sorte de manteaux) aux accessoires brodés d’or de la cour de l’émir, en passant par les selles en bois, les harnachements de chevaux en argent, les suzanis (de grandes pièces de tissus brodées), les tapis, les ikats de soie, bijoux et autres costumes de la culture nomade. Sont également exposées une vingtaine de "peintures d’avant-garde orientalistes".

Sur les routes de Samarcande est une découverte exceptionnelle, une plongée dans le savoir-faire des ouzbèkes et le raffinement oriental.

Cliquez sur l'image pour voir cette très belle exposition

Exposition Splendeur des oasis d'Ouzbékistan

affiche expo Splendeurs des oasis d'Ouzbékistan

 

Le musée du Louvre nous propose une expédition exceptionnelle, à la découverte des "Splendeurs des oasis d'Ouzbékistan", du 23 novembre 2022 au 6 mars 2023.

"L’Ouzbékistan est un carrefour de civilisations, au cœur de l’Asie centrale. Les noms de Samarcande et de Boukhara y résonnent, mais de nombreuses autres oasis marchandes du pays ont révélé des œuvres aujourd’hui classées patrimoine mondial de l’humanité. Le parcours d'exposition présente près de 180 œuvres. Une sélection de ces chefs-d’œuvre n'ont encore jamais quitté l’Ouzbékistan et ont spécialement été restaurés pour l'occasion. Un voyage dans l’espace et dans le temps, au cœur de 16 siècles d'Histoire.

Des prêts exceptionnels de l’Ouzbékistan, et de grands musées européens et américains, mettent en lumière une région aux confins de la Chine et de l’Inde. Un lieu qui a fasciné Alexandre le Grand ou les khalifes de Bagdad, au-delà du monde iranien, vers l’est. Un espace d’échanges et de rayonnement culturel qui a permis aux civilisations occidentales et orientales de dialoguer harmonieusement. Des peintures murales monumentales du palais des ambassadeurs de Samarcande et de sa région, ainsi que des pages d’un des plus anciens corans monumentaux des débuts de l’Islam, sont notamment à découvrir."

Dans chaque section de cette exposition, des œuvres exceptionnelles sont mises en lumière. Certaines d'entre elles quittent l'Ouzbékistan pour la toute première fois ! On admire ainsi la porte du Gour-e mir (mausolée de Tamerlan), le Livre des Merveilles de la Bibliothèque nationale de France, les peintures murales des résidences princières de Varakhsha... Autant de pièces historiques et artistiques incroyables, qui reflètent les différentes cultures qui ont fait vivre cette région.

Cliquez sur l'image pour vous laissez entraîner dans un magnifique voyage

Exposition Oskar KOKOSCHKA  -un fauve à Vienne-

affiche expo Oskar Kokoschka

Le Musée d’Art Moderne de Paris présente du 23 septembre 2022 au 12 février 2023 la première rétrospective parisienne consacrée à l’artiste autrichien Oskar Kokoschka (1886-1980).

"Peintre, mais aussi écrivain, dramaturge et poète, Oskar Kokoschka apparaît comme un artiste engagé, porté par les bouleversements artistiques et intellectuels de la Vienne du début du XXe siècle. Par sa volonté d’exprimer l’intensité des états d’âmes de son époque, et un talent certain pour la provocation, il devient pour la critique l’enfant terrible de Vienne à partir de 1908 où, soutenu par Gustav Klimt et Adolf Loos, il inspire une nouvelle génération d’artistes, parmi lesquels Egon Schiele. Portraitiste de la société viennoise, Kokoschka parvient à mettre en lumière l'intériorité de ses modèles avec une efficacité inégalée."

Artiste sulfureux à ses débuts, il devient une cible privilégiée des nazis, qui en font le représentant d’un « art dégénéré » qu’ils souhaitent anéantir. Après avoir lutté par ses œuvres contre le fascisme, il devient après la Seconde Guerre mondiale une figure de référence de la réconciliation européenne et participe activement à la reconstruction culturelle d’un continent dévasté. Mais jusque dans ses dernières œuvres, réalisées au cours des années 1970, il ne se départira jamais de son intransigeance et de son invention créative.

L’artiste autrichien s’illustre par la radicalité de son style : en adoptant une touche nerveuse et des couleurs vives, il confère à ses portraits une intensité expressive inédite qui feront de lui un des précurseurs majeurs de l’expressionnisme.

 

Cliquez sur l'image pour admirer notamment cette puissance expressive de ses portraits

Exposition Alice NEEL  -un regard engagé-

affiche expo Alice Neel

 

Du 5 octobre 2022 au 16 janvier 2023 le Centre Pompidou à Paris poursuit son étude du travail des artistes femmes en mettant en lumière l'art engagé d'Alice Neel, peintre longtemps ignorée de son vivant, dont les toiles militantes invoquent aussi bien la lutte des classes que le féminisme ou la question des genres.

Si l’artiste a pu être montrée dans des foires, c’est bien la première fois que le public parisien verra un solo show consacré à Alice Neel. Née en 1900 et décédée en 1984, cette figure majeure de l’art nord-américain a néanmoins été longtemps oubliée dans son pays d’origine, peut-être du fait de son engagement envers de nombreuses causes. C'est une exposition esthétiquement forte, mais aussi remarquablement didactique, enrichie de citations de la peintre et de vidéos la représentant au travail ou parlant de son rapport au corps et à l’âge.i

Neel est devenue une icône du féminisme militant. Elle peint des femmes – notamment des nus, très éloignés du canon traditionnel façonné par le regard masculin, sans aucun sentimentalisme. Anticipant les débats actuels, elle expliquait en 1971 :« J’ai toujours pensé que les femmes devaient s’indigner et cesser d’accepter les insultes gratuites que les hommes leur infligent. »

Habitant dans les quartiers populaires et multiethniques – Greenwich Village d’abord, Spanish Harlem ensuite – Neel, vivant des aides sociales et mère célibataire, se sent proche de ses modèles, auxquels elle cherche à s’identifier. Son engagement n’est jamais abstrait, mais nourri de vraies expériences.

 Cliquez sur l'image pour regarder et apprécier cette grande puisance picturale

Exposition Fernande OLIVIER et Pablo PICASSO -dans l'intimité du Bateau-Lavoir-

 

affiche expo Fernande OLIVIER et Pablo PICASSO

Elle fut le premier grand amour de Picasso. Le musée de Montmartre du 14 octobre 2022 au 19 février 2023 consacre une exposition à Fernande Olivier, modèle au fort tempérament, femme de plume, qui partagea la vie de bohème d’un parfait inconnu avant qu’il ne devienne le monstre sacré que l’on sait.

Femme moderne, Fernande Olivier (1881-1966) commence sa carrière en tant que modèle professionnel. Elle travaille pour de nombreux artistes comme Cormon, Manolo, Canals, Sunyer... avant d’être mieux connue comme compagne du jeune Picasso. Fernande a beaucoup à dire sur elle-même par ses écrits : « Souvenirs intimes » et « Picasso et ses amis ». Cette personnalité du Bateau-Lavoir et de la vie montmartroise au début du XXe siècle fait l’objet d'une première exposition qui lui est entièrement consacrée.

Suivant le fil chronologique de son existence, l’exposition revient sur la vie mouvementée de Fernande Olivier en présentant près de 80 chefs-d’œuvre de l’Histoire de l’art, signés du Douanier Rousseau ou de Suzanne Valadon. Résidente au Bateau-Lavoir au même titre que Marcelle Braque et Alice Derain, l’écrivaine participe ainsi aux plus grands bouleversements artistiques de son époque.

 

  Cliquez sur l'image pour découvrir ce témoin incontournable d’une époque et d’un milieu artistique.

H.B.D.D (Ha Ba Dis Donc)

dernière mise à jour : 08/01/2023

Les images sur la page d'accueil ne sont qu'un reflet de quelques souvenirs d'artistes, de pays et autres que j'ai appréciés.

JSN Tendo 2 is designed by JoomlaShine.com | powered by JSN Sun Framework